Unicil - Vivre en bons voisins

Vous êtes locataire

Vivre en bon voisin

Vivre en bonne intelligence dépend de la volonté de chacun. Respecter son voisinage, sa résidence et son logement ne demande que peu d’efforts et une petite dose de sens civique.

 

Baissons le son !

Le bruit est à l’origine de la plupart des conflits entre locataires, il convient donc de respecter la tranquillité du voisinage, de nuit comme de jour :

- en contrôlant le volume sonore des appareils audiovisuels (télévisions, chaînes hi-fi, vidéo…) ;

- en évitant les claquements de portes ou de talons ;

- en contrôlant les cris et les jeux de vos enfants ;

- en limitant les activités de bricolage.

 

Et si un jour vous décidez de faire la fête… prévenez vos voisins : ils ne vous tiendront alors pas rigueur d’être exceptionnellement bruyant !

 

Les meilleurs amis de l’homme : Les animaux de compagnie

Les animaux domestiques sont tolérés à condition d’éviter toute gêne à la collectivité par des dégradations, salissures, bruit, aboiements prolongés. Tenez votre chien en laisse et ne le laissez pas divaguer dans les parties communes et les espaces extérieurs. Assurez-vous qu’il ne laisse pas de traces désagréables et ramassez les déjections.

 

Les animaux dangereux

La détention d’un chien de 1ère et de 2nde catégorie (chien d’attaque ou de défense) est fortement réglementée. Il faut impérativement être en ordre au regard de la loi pour posséder ce type d’animal : Consultez la Mairie de votre commune.

Ces chiens doivent être muselés et tenus en laisse par une personne majeure sur la voie publique et dans les parties communes des immeubles collectifs sous peine de sanction pénale.

 

Les parties communes : c’est déjà chez vous !

La qualité de votre logement passe par celle des espaces collectifs de l’immeuble : halls, cages d’escalier, abords, parkings, espaces verts… Respectez ces espaces en évitant de les salir et de les dégrader. Les halls d’entrée et les escaliers ne sont ni des aires de jeux, ni des lieux de rencontre : ne laissez pas vos enfants y jouer, ni vos adolescents s’y réunir en groupe. Les paliers et couloirs ne sont pas l’annexe de votre cave ou de vos armoires… il ne faut pas non plus les confondre avec le local vide-ordures, ni y entreposer d'encombrants.

 

Stationnement

Roulez prudemment sur les voies d’accès aux parkings : des enfants peuvent jouer aux abords des résidences. Garez correctement vos véhicules dans les emplacements prévus à cet effet. Laissez toujours libres les voies d’accès réservées aux pompiers et aux services d’urgence.

N’oubliez pas que les places de stationnement officiellement réservées aux handicapés ne doivent en aucun cas être utilisées par une personne ne disposant pas du laissez passer réglementaire G.I.C. ou G.I.G..

 

De plus, il est interdit de laisser des véhicules à l’état d’épave, ainsi que des caravanes, stationnés sur ces emplacements

 

Que faire en cas de trouble de voisinage ?

Dans un premier temps, informez votre voisin de la gêne qu’il provoque et trouvez avec lui un accord amiable basé sur des solutions de bon sens. Par le dialogue, on arrive souvent à régler les petits problèmes.